jeudi 12 août 2010

7 aout, Dambulla et plus si affinités

Debout de bonne heure, nous reprenons le bus en direction de Dambulla. Nous nous installons pour 2 jours (cette fois c'est sûr) au Healey Tourist Inn (1200Rs + 475Rs/petit-déjeuner). Là encore ce n'est pas le grand luxe, mais ce n'est pas cher et surtout c'est pratique. Nous filons à pieds vers les grottes de Dambulla toutes proches. Au pieds de la colline abritant les grottes, se trouve une grande statue de Bouddha dorée, surmontant l'entrée du temple le plus kitch qu'on puisse imaginer (la maison du rire des fêtes foraines). Nous attaquons donc l'ascension de la colline, et au fil des marches, au vu de la quantité de marchands, le doute n'est plus permis, c'est très touristique. Le soleil cogne fort aujourd'hui aussi. C'est en nage que nous arrivons à l'entrée du temple troglodytique, pour nous faire refouler: les billets c'est en bas! J'ai bien sûr droit à un « Je te l'avais bien dit ! », pas volé. Je me dévoue donc et redescend les escaliers en vitesse. A la remonté, un vendeur hilare, me reconnaît et me lance « Forgot tickets? Good exercice ! ». Tu m'étonnes!
Nous pénétrons enfin dans le temple constitué d'une succession de 5 grottes abritant des statues et des fresques de Bouddha. C'est magnifique, et je ne regrette pas mes 3 litres de sueur. Nous arrivons en pleine célébration, et les prières chantées nous imprègnent de l'ambiance du lieu, pourtant très fréquenté. Ici aussi, de nombreux singes se baladent en tentant de chaparder les offrandes. Sales bêtes (je l'ai déjà dit?). Nous redescendons alors qu'il n'est encore que 11h30, que faire? Après une réflexion de 5 bonnes secondes, nous faisons signe à un bus allant en direction de Kandy et demandons à sortir à Nalanda. Le bus est plein et nous voyageons debout pendant 25 minutes. Ça secoue méchamment. Il nous dépose juste devant le petit chemin qui mène au bout d'un kilomètre au temple Gedige (prononcer Guédigué). Nous apercevons une paillote en bord de route et décidons de déjeuner avant la visite. Quelle bonne idée. Nous sommes les seuls clients, et les propriétaires improvisent un Riz&Curry délicieux. Nous bavardons longuement avec le patron, qui nous raconte avoir travaillé à Dubaï et Singapour avant d'ouvrir sa petite affaire. Alors que nous nous apprêtons à partir, il nous retient et tient absolument à nous faire goûter quelque chose. Ils nous offrent une pleine assiette de fruit du jacquier absolument succulent, et refusent catégoriquement que nous payions pour ce dessert.
Après ce sympathique repas nous marchons juste qu'au fameux temple. Il est minuscule mais rappelle beaucoup ce que nous avions l'habitude de voir en Thaïlande. Nous adorons.
Le retour se fait comme l'aller. Nous nous postons au bord de la route et attendons qu'un bus passe pour lui faire signe. Nous terminons l'après-midi avec une bière brune, une Lion Strong à 8°, qui nous fait vite tourner la tête avec cette chaleur (on ne se moque pas svp !!).
Excellente journée, vivement la suite.

1 commentaire:

  1. Dingue, l'entrée du temple est assez hallucinante oui !!

    RépondreSupprimer