vendredi 3 août 2012

1er août: Les aventures du Maharana Prapat


Le soleil a l'air de vouloir percer les nuages ce matin.
C'est cool, car nous sommes en meilleure forme. Il est 8h30 et nous allons prendre le petit-déjeuner hors de notre hôtel (celui d'hier était moyen). Nous rentrons dans le restaurant le plus proche et montons les trois étages de salles, où dans chacune un employé dors encore dans un coin. Personne pour nous servir, nous ressortons donc sur la pointe des pieds sans réveiller personne! Nous déjeunons sur le toit d'un hôtel proche. La vue est tout aussi agréable que dans le nôtre, et à cette heure-ci nous voyons de nombreux oiseaux : aigles, martins-pêcheurs, perruches, échassiers, etc...
 
Le ventre plein nous nous lançons à l'assaut du City Palace.
C'est un des plus grands palais du Rajasthan, il couvre 2ha. C'est vrai qu'il en jette. La première cour nous donne une vue intégrale sur sa belle façade. On note tout de suite qu'il a été agrandi sur plusieurs époques.
A l'intérieur, plusieurs groupes de touristes accompagnés de guides, nous rendent la visite un peu pénible. Toute ces langues qui se mélangent créent un brouhaha très désagréable.
Nous arrivons à une jolie petite cour arborée, avec des bancs, où nous nous posons près d'une heure. Les groupes pressés nous dépassent, et nous laissent enfin au calme. Nous profitons longuement de l'ombre des arbres dans cette belle cour, car oui, le soleil est bien présent.
Hormis quelques belles cours et grandes salles, le reste de la visite est essentiellement une succession de petites salles plus ou moins bien décorées. Il y a pas mal de peintures et de miniatures qui représentent la vie des Maharanas locaux : « le Maharana Prapat chasse le tigre », « Prapat coupe un ennemi en deux (cheval compris) », « Prapat fête la naissance du fiston », etc..(toute ressemblance avec un autre personnage serait purement fortuite). 
Il était était sacrément balèze ce Prapat. Mais c'est un peu répétitif, et franchement, nous ne regardons pas tout en détails.

Toute cette violence, nous ayant donné faim, nous retournons déjeuner dans le resto d'hier midi. Nous testons un curry masala aux noix de cajou, et un Kashmiri Pulao, du riz sauté avec des légumes et fruits (banane, papaye, raisins secs, cajou, coriandre fraîche..). Des papads, de grandes galettes épicées très fines et cassantes comme des chips, accompagnent le tout. Tout est délicieux. Sabrina trouve le riz tout de même un peu trop sucré. Pas grave, Philippe a la dalle !

Nous traînons ensuite à travers la ville, sous le soleil et régulièrement frôlés par des scooters et des voitures.
Udaïpur, est une ville très touristique, les environs du lac sont une succession de boutiques où tout les vendeurs vous interpellent. Les rues sont ici beaucoup plus propres que dans les villes précédentes. Il n'y a d'ailleurs que très peu de détritus. Il y a aussi beaucoup moins de vaches et pas un seul cochon dans les caniveaux. Mais sans détritus, que pourraient-ils manger après tout ?

A 17h, fini les balades, c'est séance de relaxation. Nous nous offrons un massage Ayurvédique d'une heure. Il s'agit d'un massage intégral (tête incluse) avec des huiles à base de plantes médicinales. Nous en ressortons complètement lessivés. Après le massage il faut beaucoup boire.
Vite !! A la terrasse pour une Kingfisher !
Nous tentons encore en vain de nous connecter au pseudo wifi de l'hôtel. Il fonctionne soit-disant, mais depuis que nous sommes ici, rien de rien.




Nous dînons tranquillement à la terrasse de notre hôtel, nous régalant de nouilles chinoises (ça change un peu), de poulet tikka, et surtout de la magnifique vue.

2 commentaires:

  1. Très belle vue effectivement ! Vous êtes comme des Prapat là ;o)

    RépondreSupprimer
  2. ou est Sabrina ?? r'as fais quoi de copine ??

    RépondreSupprimer